Ergonomie et bonnes pratiques

Vous trouverez dans cette rubrique toutes les recommandations concernant l'ergonomie et les bonnes pratiques. N'hésitez pas à nous contacter pour toute question ou conseil. Nous répondrons avec plaisir à toute sollicitation.

Sources:
Les informations sont notamment issues de l'expérience des modèles et d'un rapport ergonomique de la médecine du travail intervenue sur le poste du modèle dans une école d'art.

Cette page est disponible en VERSION TELECHARGEABLE ET IMPRIMABLE ICI.

Nous vous invitons également à consulter et diffuser les documents suivants:
- Brochure "Etre modèle d'art"
- Affiche "Nu devant tout le monde"
- le quizz, destiné aux étudiants en écoles d'art
- Brochure "Modèle Vivant, Mode d'emploi"
- Les Règles et Usages des ateliers de modèle vivant (fiche pratique du Cerma)

Ordre des sujets abordés:
Sellette/ Tapis de sol/ Chauffages/ Vestiaire / Hygiène, draps/ Occultation des fenêtres/ Temps de pose/ Choix des poses/ Produits nocifs/ Eclairage

LA SELLETTE  /  ESTRADE:
Elle doit être absolument stable et ne pas basculer.
Ayez à l'esprit que selon les dimensions, le positionnement et l'équipement de la sellette, le modèle pourra occuper l'espace différemment et proposer un panel plus ou moins étendu de poses.
Une sellette positionnée contre un mur offre des appuis supplémentaires et aussi la possibilité d'avoir un "angle mort", ce qui permet une plus grande liberté dans les propositions du modèle.








Cubes en bois, tabourets, tréteaux, poufs, méridiennes, coussins et accessoires permettent de multiplier les appuis... et donc les possibilités de poses.


LE TAPIS DE SOL (protection des appuis + isolation thermique)
Un revêtement en mousse dense épais est indispensable pour atténuer les phénomènes de compression, facteur de survenue de troubles musculo-squelettiques et permettra aux modèles de proposer une gamme plus étendue de poses.
- Idéalement un tatami de gymnastique
alternatives possibles:
- bloc de mousse dense découpée aux bonnes dimensions,
- dalles de sol ("puzzles" en mousse) pour les appareils de fitness/musculation (en boutiques de sport grand public)

NB: les petits tapis individuels de gym/fitness/yoga/camping (ex ci-dessous) bas de gamme ne sont généralement pas assez épais et donc inadaptés à cette utilisation. Certains modèles de tapis de yoga, plus épais, peuvent convenir à une utilisation occasionnelle. L'usage de couvertures n'est pas recommandé, car elles peuvent poser des problèmes de stabilité et d'hygiène.

LE CHAUFFAGE (montée en température rapide et orientable)

  • PANNEAUX RADIANTS/ RAYONNANTS (ne pas confondre avec de simples convecteurs)
+     Dans l'ensemble, les radiants chauffent bien s'ils sont placés au plus près de la sellette.

NB: des radiants placés de par et d'autre d'une sellette disposée contre un mur sont plus efficaces que si autour d'une sellette centrale.


  • SOUFFLANTS / SOUFFLANTS CERAMIQUE:



+    Placés sur la sellette, ils prennent peu de place autour du modèle.
Ils ont l'avantage d'une chaleur enveloppante immédiate qui résiste aux courants d'air générés par les portes ouvertes et les déplacements des personnes dans l'atelier.
    Ils peuvent assécher la peau voir brûler l'épiderme si placés trop près du corps.
Plus éloignés, il faut en placer plusieurs pour assurer l'efficacité du chauffage.
Le bruit des soufflants peut être source de désagrément acoustique notamment si plusieurs appareils fonctionnent.
La durée de vie des appareils, selon la qualité des modèles, semble limitée.


  • INFRA-ROUGES HALOGENES:
+    Sans encombrement au sol (si suspendus), ils offrent une chaleur efficace et rapide à condition d'être assez puissants et orientés convenablement pour chauffer tout l'espace de la sellette.
-   Placés juste au dessus de la sellette, ils incommodent par leur fort rayonnement, chauffant la tête du modèle sans répandre de chaleur sur le corps, ce qui ne remplit pas la fonction demandée!
Leur portée étant limitée, ils doivent être suffisamment proches de la sellette, notamment dans les espaces de grande dimension.
  • AUTRES petits chauffages d'appoint avec ouverture sur le dessus, convecteurs électriques, chaleur douce, bain d'huile, etc...:

-      Peu adaptés car montée en température trop lente et trop diffuse. 

LE VESTIAIRE:
Prévoir un vestiaire pour le modèle: paravent ou espace aménagé, ou tout autre endroit approprié et accueillant, avec chaise, cintres, de quoi poser ses affaires, et qui sera strictement réservé au modèle pendant la session!
L'HYGIENE/ LES DRAPS:
Un modèle =  un drap de sellette propre.
Pour des raisons évidentes d'hygiène, il sera demandé aux élèves de ne pas s'asseoir en vêtements de ville (ni en blouses tachées de peinture fraiche!) sur la sellette, et à fortiori sur le drap sur lequel le modèle pose le plus souvent nu, ni d'y déposer sacs de ville, gobelets, et autres effets personnels, ni d'y laisser traîner des agrafes et autres objets coupants! 
Il est conseillé au modèle d'apporter son drap, ainsi qu'une tenue (type tongs et peignoir) pour circuler aisément et sans prendre froid pendant le temps de repos.

OCCULTATION DES FENETRES ET OUVERTURES
Il convient de protéger l'espace de travail du modèle posant nu de tout regard extérieur au cours. Les fenêtres et ouvertures donnant sur l'extérieur de la salle de cours ou de l'atelier seront donc occultées avec des rideaux, des stores, du film opaque ou même simplement du papier et du scotch.















TEMPS DE POSE:
 
Il est nécessaire de respecter au minimum un temps de repos de 15 minutes après un temps de pose(s) de 45 minutes, ce qui est pratiqué depuis les années 1970 et basé sur des travaux de neurobiologie (Laborit - sources précises en cours de recherche). Ce n'est pas une simple tradition ni un privilège mais une nécessité physiologique face aux tensions musculaires, problèmes de circulation sanguine, douleurs articulaires... survenant inévitablement lors de l'immobilité.

Pour les poses longues, le temps de pose peut être aménagé par tranches de 20 min.
Il est important d'informer au préalable le modèle du temps de pose demandé (cela peut aller de quelques secondes à 45 minutes maximum par tranche de travail), le modèle sachant adapter la difficulté des poses au temps imparti.



CHOIX DES POSES:
Le choix des poses revient généralement au modèle, qui les concevra selon le temps demandé et l'espace à disposition, ses possibilités physiques et sa personnalité, librement ou d'après les indications artistiques de l'enseignant ou l'artiste.











PRODUITS NOCIFS:
Pour la santé de tous:
-   Les fixatifs à dessin seront utilisés à l'extérieur de la salle de travail.
-   Il est important d'aérer l'atelier (surtout avec la peinture à l'huile) - même par temps froid ou pluvieux - pour limiter l'inhalation quotidienne de produits toxiques, irritants ou nocifs (solvants présents dans les fixatifs à dessin, les diluants, les mediums, les vernis, les nettoyeurs de pinceaux, térébenthine, white spirit, pigments toxiques contenus dans certaines peintures et pastels, encres, poussières irritantes...)
-   Veillez à ce que les produits soient conservés dans des pots bien fermés et hermétiques.
Voir aussi rubrique: Documentation: produits nocifs

ECLAIRAGE:

L'éclairage doit être conçu et réalisé de manière à éviter la fatigue visuelle, ainsi que les affections de la vue qui en résultent. 
Notamment pour le portrait, ne jamais orienter la source lumineuse (halogène notamment) directement vers les yeux du modèle - ni vers ceux des élèves - cela éblouit et surtout présente des risques pour la vue.


Merci!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire